Programmation de la saison 2022-2023
du théâtre Alchimic

Chères spectatrices, Chers spectateurs,

C’est avec plaisir que nous vous annonçons notre programmation de la saison 2022-2023.

Cette prochaine saison est composée de 9 spectacles dont le dernier en juin, Tout le monde veut vivre, est hors abonnement, étant un spectacle en reprise de la saison 20-21 que de nombreux abonnés ont déjà vu, mais qui ne s’est joué que devant des demi-salles imposées par les restrictions sanitaires dues à la pandémie, ce qui en a privé de nombreux spectateurs.

Notez que nous changeons nos horaires pour cette nouvelle saison ; (au lieu de 20h00 les mardis), nos représentations auront lieu tous les jours à 19h00 sauf les vendredis à 20h00, relâche les lundis.

L’abonnement général est composé de 8 spectacles.

Nous vous proposons trois formules d’abonnements de 8, 6, ou 4 spectacles :

Abonnement général 8 spectacles :

plein tarif   208 chf
tarif réduit 136 chf (AVS / AI / Chômeurs)
tarif réduit 120 chf (étudiants, soit 15 chf la place)

Abonnement 6 spectacles au choix :

plein tarif   162 chf
tarif réduit 108 chf  (AVS / AI / Chômeurs)
tarif réduit  93 chf   (étudiants, soit 15,50 chf la place)

Abonnement 4 spectacles au choix

plein tarif  112 chf
tarif réduit 76 chf (AVS / AI / Chômeurs)
tarif réduit 64 chf (étudiants, soit 16 chf la place)

Vous pouvez dès à présent souscrire un abonnement et réserver vos places uniquement sur notre site www.alchimic.ch en cliquant sur le menu abonnement puis en remplissant le formulaire.

Dès le 8 août vous pouvez aussi souscrire un abonnement et réserver vos places par téléphone au 022 301 68 38 (sinon répondeur) ou par e-mail billetterie@alchimic.ch.
Au plaisir de vous accueillir dans notre théâtre dès le mois de septembre, nous vous souhaitons un très bel été.

L’équipe de l’Alchimic

SAISON 2022-2023

Du 13 au 25 septembre
FRANKENSTEIN
d’après Mary Shelley
Mise en scène : Guillaume Pi
Jeu : Guillaume Pi, Michael Borcard (musicien live)

Une version originale de ce mythe vieux de 200 ans, réunissant acteur, poly-instrumentiste, light-show et musique électro. Elle révèle notre actualité de façon troublante tant elle est percutante. Cette fable du savant Victor Frankenstein victime du monstre qu’il a créé avec des morceaux de chairs mortes, est une parfaite allégorie du créateur esclave de sa création, comme nous le sommes de la technologie, maîtresse de notre destin climatique.

Du 7 au 23 octobre
CACAO
d’Alexis Bertin
Mise en scène : d’Alexis Bertin
Jeu : Fidèle Baha, Hyacinthe Zougbo

L’histoire d’un exil raconté avec plein d’humour par deux acteurs-marionnettistes. Ils expriment la condition de migrants africains réfugiés en Suisse, venus non pas pour atteindre l’Eldorado-Europe, mais pour sauver leurs vies d’un régime politique meurtrier. La pièce raconte leur périple avec ludisme, les regards déplacés et les préjugés qu’ils rencontrent, leur fuite de Côte d’Ivoire au Bénin, puis jusqu’à notre pays, et leur découverte de Genève avec étonnement …!

Du 1er au 12 novembre
JE SUIS PLUSIEURS
de et co-mise en scène :Marjolaine Minot et Günther Baldauf
Jeu : Marjolaine Minot, Audrey Launaz, Modou Dieng, Christa Barrett, Guillaume Prin, Delphine Delabeye, David Labanca, Florian Albin, Dario Miranda (musicien live)

Une exploration de notre monde intérieur qui révèle que nous ne sommes pas seuls à l’intérieur de nous-mêmes mais plusieurs. Un éclairage des différentes parts de notre propre personnalité, que l’on aime ou que l’on rejette, qui nous guident, nous conseillent, nous tiraillent, et souvent se contredisent. Un spectacle qui exprime qu’en vivant avec elles on finit par les reconnaître et qu’on doit vivre avec toutes, pour s’apprivoiser, s’accepter tel que l’on est et gagner en estime de soi, afin d’être plus heureux.

Du 29 novembre au 18 décembre
MODESTINA, CRIMES, CHAMPAGNE ET DÉCOUPAGES
de :Rebecca Bonvin et Sandy Tripet
Mise en scène : Alexandra Vuillet
Jeu : Rebecca Bonvin, Sandy Tripet

Une fable imaginaire de théâtre de papier traitée avec beaucoup d’humour sur le thème de la dictature. L’histoire totalement loufoque d’un personnage haut en couleur, Modestina, ex-première et dernière dame d’un dictateur, femme remplie d’extrêmes et de grandes conquêtes, dénuée de culpabilité, qui vit en exil retirée du monde, où tel le phœnix elle veut renaître de ses cendres, avec manipulations, mauvaise foi, crimes, champagne et cha cha cha … !

Du 19 janvier au 8 février
YAACOBI ET LEIDENTAL
de :Hanock Levin
Mise en scène : Dylan Ferreux
Jeu : Christophe Baltus, Charlotte Filou, Martin Jaspar, Valentine Mercier

Une comédie de théâtre musical dans un style cabaret, jouée sous masques avec un humour ravageur. Cette farce s’articule autour d’un triangle amoureux dans lequel deux amis, Yaacobi et Leidental, tombent amoureux de la même femme. On y apprend que le bonheur de l’un fait le malheur de l’autre, mais surtout le besoin d’exister de ces trois personnages afin d’être heureux, quitte à écraser l’autre, tout en questionnant le sens de l’existence et sa place dans le monde.

Du 28 février au 19 mars
LA MARÂTRE
de :Camilo Pellegrini
Mise en scène : Frédéric Polier
Jeu : Camille Giacobino, Camille Figuereo, Léonie Keller, Lara Katthabi, distribution en cours…

Une version pour adultes du conte de Cendrillon qui se passe aujourd’hui. Une comédie complètement déjantée dans une ambiance qui se situe entre Almodovar et les Monthy Phytons, le merveilleux et le fantastique, le polar et le film d’horreur. On y retrouve le monde de la télévision, de la mode, de la publicité, l’obsession pour la jeunesse éternelle, l’éclatement de la famille, les envies de sexe, de liberté, de pouvoir ou de vengeance, bref, notre monde actuel… !

Du 21 mars au 5 avril
COLORATURE
de :Stephen Temperley
Mise en scène : Agnès Boury
Jeu : Agnès Bove, Grégori Baquet ou Cyril Romoli, Sarah Colas

L’histoire hilarante d’une cantatrice qui a servi de modèle à Hergé pour sa célèbre ”Castafiore” dans les Aventures de Tintin. Incapable d’émettre une seule note juste, cette ”chanteuse” était néanmoins convaincue d’avoir l’oreille absolue, sans comprendre que son succès ne provenait pas de la beauté de sa voix, mais des éclats de rires que provoquaient ses prestations. Du coup le public s’en arrachait les places dans de prestigieuses salles, dont le Canergie Hall de New-York !

Du 27 avril au 17 mai
MIGRAAAANTS
de :Matei Visniec
Mise en scène : Thierry Piguet
Jeu : Souphiène Amiar, Antonio Buil, Hamadoun Kassogué, Aziz Ouedraogo, Saibou Sare, Ashraf Mirabad Farzad, Jonatas Ferreira, Brehima Koumare, Lorena Lobato, Greevy Omonte, Melani Guadalupe Mendieta, Selam Tesfu Michael, Yosan Tesfu Michael

Une pièce émouvante qui prend aux tripes, dont le titre avec quatre A est un cri d’alarme pour ces millions de migrants en quête d’une vie meilleure, arrêtés aux frontières de l’Europe par des barbelés ou entassés dans des camps en attendant leur sort. Ce spectacle joué par de réels migrants exprime ces drames, ces larmes, cette fuite vers une illusion, ces divers profiteurs sur le dos de leur misère, la vente de leurs organes pour survivre, ou leurs naufrages en Méditerranée…

Du 1er au 11 juin (hors abonnement)
TOUT LE MONDE VEUT VIVRE
de :Hanokh Levin
Co-mise en scène : Dylan Ferreux et Martin Jaspar
Jeu : Dylan Ferreux, Camille Giacobino, Fidèle Baha, Martin Jaspar, Maria Mettral, Xavier Loira

Une fable comique d’une absurdité jouissive. Elle nous livre un tableau de la condition humaine, à travers une intrigue imaginaire aussi féroce que drôle, dans laquelle le comte Pozna, petit seigneur ”sans grandeur” d’un royaume ”sans moutarde”, reçoit la visite de l’ange de la mort, venu lui annoncer sa fin dans trois jours, sauf s’il trouve quelqu’un pour le remplacer. Mais tous ceux qu’il sollicite, même en échange de sa fortune, préfèrent vivre…