INFORMATION IMPORTANTE

Sur ordre de la direction générale des magasins d’Office World de Suisse, aucun d’entre eux ne peut plus prêter son parking comme c’est le cas pour le public de l’Alchimic sous peine de contravention.

À l’affiche

Yaacobi et Leidental

création

de Hanokh Levin

Traduction française de Laurence Sendrowicz

Du 19 janvier au 8 février 2023

vendredi à 20h, mardi, mercredi, jeudi, samedi et dimanche à 19h, relâche lundi.

« Le temps passe, et toi, tu passes à côté. » Formidable Hanokh Levin qui, en une réplique, raconte la vanité de l’existence !

Critique du journal Le Temps du 26 janvier 2023 lire la suite…

Une comédie musicale pleine d’humour, légère comme une bulle de champagne, enlevée par des chants entraînants sur des musiques de jazz au rythme du rag-time, dans laquelle deux amis de longue date — Yaacobi et Leidental — tombent amoureux de la même femme. Ce spectacle joué sous masques soulève avec drôleries des questions existentielles, tout en opposant l’amour à l’amitié.

C’est une farce pleine de charme où ça chante, danse et swingue autour d’un triangle amoureux insolite. Les personnages, dans lesquels chacun d’entre nous peut se reconnaître, se livrent à une course au bonheur en écrasant l’autre avec plus ou moins d’inconscience. Ils entrent dans un jeu de domination et d’humiliation collective, où chacun veut se convaincre qu’il est plus heureux que l’autre, mais c’est surtout le besoin primordial d’exister qui compte. Dans cette compétition, Yaacobi veut son bonheur à travers le mariage selon le modèle de réussite standardisé, et pour se faire valoir, il prend un malin plaisir à rabaisser constamment Leidental, qui au contraire, veut se faire passer pour le grand malheureux de service.

Ainsi cette pièce représente une valse d’humiliation satyrique et jouissive des uns sur les autres, en posant des questions existentielles très contradictoires : être heureux ou jouer au malheureux pour être heureux ? Briller aux yeux de tous ou jouer au looser démissionnaire ? Écraser les autres pour en jouir ou se complaire dans le malheur pour attirer leur attention ?

Ce spectacle questionne donc ce que l’on recherche au juste dans l’existence ! Ne serait-ce pas tout simplement quel sens donner à sa vie ?

mise en scène

Dylan Ferreux

Assistant de mise en scène

Guillaume Pi

Jeu

Christophe Baltus, Charlotte Filou, Martin Jaspar, Valentine Mercier

Création musicale et cheffe de chant

Valentine Mercier

Création masques

Fredy Porras

Création scénographie

Fleur Bernet

Création costumes

Irène Schlatter et Laurence Durieux

Création lumières

Alex Kurth

Collaborateurs artistiques

Martin Jaspar et Charles Meillat

Théâtre choisi 1 – Comédies – Les Éditions Théâtrales,
éditeur et agent de l’auteur
Coproduction Théâtre Alchimic / Compagnie Collectif Berzerk

Article de la Pépinière du 21 janvier 2023