de Florian Zeller

du 7 au 26 mai 2019 > création

mardi et vendredi à 20h30, mercredi, jeudi, samedi et dimanche à 19h

La Mère (nomination aux Molières en 2011) fait partie de la trilogie avec Le Père (Molière de la meilleure pièce en 2014) et Le Fils créé en 2018. Florian Zeller est rapidement devenu un auteur de théâtre reconnu. Il est, selon L’Express, « le meilleur dramaturge français, avec Yasmina Reza » et, selon The Guardian, « l’auteur de théâtre le plus passionnant de notre époque ».

Cette pièce est une farce noire qui exprime le labyrinthe des sentiments entre une femme et son mari, entre une mère et son fils, elle résonne comme un écho douloureux pour tenter de répondre à la question « peut-on trop aimer ? ». Ce drame nous prend aux tripes et ne nous lâche pas.

La pièce raconte l’obsession d’une femme doublement abandonnée. La douleur et la solitude d’une mère qui voit ses enfants partir et qui se retrouve toute seule dans sa maison. Comme d’autres femmes, Anne a tout donné pour ses enfants, pour son mari, pour sa maison ; puis les années ont passé et les enfants sont partis, le fils, la fille, et maintenant le père. Elle se retrouve seule, dans un royaume qui fuit de toutes parts. Mais il suffit que le fils, en pleine rupture sentimentale, revienne passer quelques jours à la maison pour qu’elle se remette à vivre – quitte à en perdre la raison en oubliant qu’il faudra encore le laisser partir…

Mise en scène et scénographie : Pietro Musillo
Lumière : Jean-Philippe Roy
Avec : Isabelle Bosson, François Florey, Simon Labarrière, Marie-Eve Musy

Une production Compagnie Cap10