Adaptation théâtrale de la bande dessinée de Turf par Antoine Courvoisier et Thomas Diébold

du 30 octobre au 11 novembre 2018 > création

mardi et vendredi à 20h30, mercredi, jeudi, samedi et dimanche à 19h

Cette adaptation de la fameuse bande dessinée de Turf est une fable sur le pouvoir. Comme un reflet étrange de notre monde, La nef des fous s’impose en miroir efficace de nos dérives. C’est une histoire digne de science-fiction, mais dont l’univers est burlesque et décalé.

L’action se situe après l’Apocalypse qui a ravagé la terre. Les seuls survivants vivent au fond de l’océan sous une immense coupole, une nef suffisamment grande pour abriter tout un royaume, avec son château, ses terres, ses villages, ses ruisseaux… Ce monde totalement artificiel est régi par un pouvoir totalitaire, à l’insu de sa population, à savoir… une machine. Conçue par les bâtisseurs de cette Nef, cette machine dirige une armée de robots chargée de l’entretenir et d’orchestrer tout son fonctionnement. Cet environnement bigarré cache bien des secrets, car le royaume est peut-être autre chose que ce qu’il semble être…

Ne sommes-nous plus dans la science-fiction, mais bien dans notre réalité quotidienne avec l’essort de la robotique et de l’intelligence artificielle ?

Adaptation : Antoine Courvoisier et Thomas Diébold
Mise en scène : Collective
Direction d’acteurs et œil extérieur : Joan Mompart
Scénographie : Fredy Porras
Lumière : Gautier Teuscher
Avec : Delphine Barut, Antoine Courvoisier, Angelo Dell’Aquila, Thomas Diébold, Verena Lopes

Une production de Noï, la petite compagnie